L'Association de la jeunesse auxerroise

Recommandations | Conseils | commentaires

Quelle Est La Ville La Plus Pauvre De France

Publié le 20 janv.2023 à 18:53 Mis à jour le 23 janv.2023 à 16:34 L’Observatoire des inégalités l’a confirmé récemment : Grigny (Essonne) est bien la ville plus pauvre de France métropolitaine, avec 44 % d’habitants vivant sous le seuil de pauvreté. En outre, trois autres villes parmi les plus pauvres d’Essonne se comptent aussi dans les rangs de la communauté d’agglomération Grand-Paris-Sud : Corbeil-Essonnes (27 % d’habitants vivant sous le seuil de pauvreté), Evry-Courcouronnes (24 %) et Ris-Orangis (23 %).

Quelles sont les 10 villes les plus pauvres de France ?

Villes les plus pauvres de France : le classement Quelles sont les communes les plus défavorisées de France ? Quelles villes françaises sont marquées par la pauvreté ? Où se concentrent les populations les plus démunies ? Dans quelles villes les habitants ont les plus faibles revenus ou le plus fort taux de chômage ? Retrouvez notre classement national de ces villes oubliées.

Rang Ville Note Revenu fiscal Taux de chômage Bénéficiaires du RSA Salaire mensuel net Pourcentage de CDI Nombres d’entreprises ISF moyen par foyer Bénéficiaires de la CAF Population
1 19,10 / 20 12 878 € 35,18 % 10,16 % 1 813,11 € 74,20 % 1 573 entreprises nc 32,29 % 19 933 hab.
2 18,99 / 20 16 150 € 32,36 % 8,15 % 1 884,92 € 77,21 % 476 entreprises nc 27,65 % 14 601 hab.
3 18,95 / 20 16 514 € 27,96 % 9,36 % 1 922,25 € 76,72 % 1 024 entreprises nc 32,79 % 16 193 hab.
4 18,93 / 20 15 421 € 24,99 % 6,46 % 1 929,70 € 75,70 % 2 221 entreprises nc 26,81 % 35 800 hab.
4 18,93 / 20 16 197 € 29,81 % 8,80 % 1 887,56 € 76,86 % 487 entreprises nc 29,74 % 11 714 hab.
4 18,93 / 20 14 686 € 24,23 % 7,64 % 1 828,43 € 75,04 % 392 entreprises nc 28,62 % 9 654 hab.
7 18,92 / 20 16 440 € 24,60 % 6,62 % 1 867,21 € 79,47 % 1 024 entreprises nc 28,31 % 21 851 hab.
7 18,92 / 20 14 985 € 25,35 % 6,59 % 1 767,75 € 79,88 % 4 426 entreprises nc 26,03 % 43 946 hab.
7 18,92 / 20 16 188 € 33,35 % 8,10 % 1 966,78 € 76,97 % 1 480 entreprises nc 27,76 % 29 632 hab.
10 18,90 / 20 17 139 € 29,58 % 7,52 % 1 892,93 € 76,49 % 732 entreprises nc 28,39 % 14 487 hab.
11 18,88 / 20 15 398 € 27,68 % 7,58 % 1 871,92 € 77,86 % 772 entreprises nc 31,44 % 13 303 hab.
11 18,88 / 20 15 715 € 21,88 % 7,18 % 1 860,93 € 79,27 % 2 953 entreprises nc 27,49 % 38 666 hab.
13 18,86 / 20 16 981 € 26,66 % 7,35 % 1 908,36 € 74,93 % 2 524 entreprises 8 971 € 30,93 % 40 664 hab.
13 18,86 / 20 16 417 € 29,07 % 7,52 % 1 850,91 € 78,64 % 754 entreprises nc 29,42 % 11 913 hab.
15 18,85 / 20 13 863 € 21,95 % 8,73 % 1 850,24 € 80,69 % 12 201 entreprises nc 29,47 % 87 572 hab.
15 18,85 / 20 15 572 € 28,68 % 8,09 % 1 876 € 78,51 % 344 entreprises nc 27,87 % 9 586 hab.
17 18,84 / 20 17 779 € 27,10 % 7,85 % 1 899,85 € 79,68 % 3 765 entreprises 7 670 € 31,01 % 40 802 hab.
18 18,82 / 20 16 320 € 25,64 % 7,06 % 1 887,20 € 76,85 % 427 entreprises nc 26,66 % 10 399 hab.
18 18,82 / 20 15 347 € 30,71 % 8,78 % 1 804,63 € 75,71 % 345 entreprises nc 28,58 % 6 951 hab.
20 18,81 / 20 12 995 € 28,35 % 13 % 1 962,82 € 78,55 % 1 130 entreprises nc 31,10 % 15 571 hab.

Ce classement a été réalisé à partir de différents critères. Vous pouvez créer votre propre classement en modifiant l’importance que vous attachez à chaque critère : « un point » signifie « peu important » et « cinq points » signifie « très important ». Vous avez aussi la possibilité de ne pas tenir compte de certains critères en les désactivant.

Quelles sont les villes les plus pauvres en France ?

Concernant les villes de banlieue, celles d’Ile-de-France sont très touchées par la pauvreté : c’est le cas de Grigny (Essonne), Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) et La Courneuve (Seine-Saint-Denis).

Quelle est la région la plus pauvre de France ?

La Guadeloupe, la Réunion, la Guyane et Mayotte sont les départements français avec le taux de pauvreté le plus élevé du pays. Le taux maximum en France métropolitaine était atteint par la Seine-Saint-Denis qui possédait même un taux supérieur à celui de la Martinique.

Quelle est la ville la plus riche de la France ?

Paris, La ville lumière – Paris est souvent considérée comme la ville avec le plus de riches en France. En tant que capitale et centre économique du pays, elle attire de nombreuses entreprises et institutions financières de renom, ce qui crée une concentration de richesse.

Paris est également connue pour son secteur du luxe, avec des marques de renommée mondiale, des boutiques de créateurs et des quartiers résidentiels prestigieux. La ville bénéficie d’une forte activité économique et d’un niveau de vie élevé, ce qui contribue à sa réputation de ville riche. Commune voisine de Paris, située dans les Hauts-de-Seine, Neuilly-sur-Seine est souvent considérée comme l’une des communes les plus riches de France.

Cette réputation s’explique par son attractivité résidentielle, son cadre de vie privilégié et son niveau de vie élevé. Neuilly-sur-Seine abrite de vastes propriétés, des appartements luxueux et des quartiers résidentiels prisés.

Pourquoi le 93 est pauvre ?

« Le département est sous doté » – À partir de là, « une série de cercles vicieux se sont installés », observe Olivier Klein, maire PS de Clichy-sous-Bois, qui a vu les classes moyennes quitter sa ville dès les années 1980. Le département est alors devenu un territoire presque uniformément pauvre, où le niveau d’éducation ne permet pas aux habitants de répondre aux besoins des entreprises.

Le département est aussi resté une terre d’accueil pour les immigrés réguliers et irréguliers. « L’Insee comptabilise environ 100 000 clandestins sur une population totale de 1,6 million, mais certaines sources estiment qu’ils seraient 250 000, voire 500 000 », affirme François Cornut-Gentille. Se développent aussi des phénomènes comme les décompositions familiales, le décrochage scolaire, l’économie informelle, la délinquance, la mainmise des marchands de sommeil sur le logement, le repli communautaire Dans ce contexte, les milliards versés dans la rénovation urbaine et l’éducation prioritaire ne parviennent pas à rattraper la situation.

Malgré ces moyens, « le département est sous-doté, en particulier pour trois missions au cœur de l’État républicain que sont l’éducation, la sécurité et la justice », ajoute François Cornut-Gentille, qui poursuit : « On manque tellement de profs qu’un élève perd quasiment un an de scolarité faute de remplaçants.

» « On ne demande pas des moyens en plus, on demande autant de moyens que les autres, à missions égales », résume Stéphane Troussel, président socialiste du conseil départemental de Seine-Saint-Denis. _ Le 93 en chiffres La Seine-Saint-Denis est le 5 e département de France par le nombre d’habitants : 1,6 million.43,4 % des habitants ont moins de 32 ans (contre 36,2 % en moyenne métropolitaine).

Elle a le taux de criminalité par 1 000 habitants le plus important de France métropolitaine. Le revenu médian mensuel par unité de consommation est de 1 394 € (contre 1 697 € en France métropolitaine), le taux de chômage de 12,7 % (contre 9,7 %), le taux de pauvreté de 28,6 % (contre 14,7 %).

Quelle est la ville la plus pauvre de Paris ?

Le quartier le plus pauvre de Paris réaménagé La cité Python-Duvernois (75020) est le quartier le plus pauvre de Paris. Le Conseil de la ville a l’intention de changer ça, grâce à un grand réaménagement urbain. Le projet était attendu depuis longtemps, hier matin, le Conseil de Paris l’a validé à l’unanimité.

La cité Python-Duvernois, près de la Porte de Bagnolet (75020) va être réaménagée. On estime que les travaux concernent 103 000 mètres carrés. Enclavée entre les Maréchaux, le périphérique et la porte de Bagnolet, la cité Python-Duvernois, construite dans les années 50, est aujourd’hui le secteur le plus pauvre de la capitale,

C’est d’ailleurs le seul à bénéficier de crédits de l’Etat, dans le cadre de l’acte II du grand plan de rénovation urbaine (le coût total de ce projet s’élève à 300 M d’euros). AER, Python-Duvernois, Terrains de sport, Vues aériennes © Ville de Paris Au programme de ce grand réaménagement :

Plus de 300 logements vont être détruits et remplacés par des logements privés,Les trois tours qui dominent l’échangeur de l’A3 vont être refaites à neuf.150 logements sociaux seront également construits.

La Mairie du 20ème et le Conseil de Paris s’engage par ailleurs à garder les même loyers qu’avant transformation, pour ne pas vider le quartier de ses habitants originels.

Pour séparer les habitations du bruit et de la pollution du périphérique, 60 000 mètres carrés de bureau vont être installés,Une maison de la santé et une crèche vont être créées.

Pour reverdir la « cité oubliée », un parc de 3 hectares devrait voir le jour là où, actuellement, se trouvent quatre terrains de tennis délaissés, un stade et des terrains abandonnés. Le projet prévoit la plantation de 253 arbres supplémentaires. L’idée est aussi de pousser les habitants du quartier à faire du sport :

une tour de 11 000 mètres carré va naître au sud du quartier, le long du périphérique. Elle abritera plusieurs courts de tennis mais aussi un dojo, une salle d’escrime, des gymnases

Les premières démolitions débuteront dès l’an prochain et les premiers logements et bureaux devraient être disponibles à partir de 2023. Rappelons que dès cet été, ouvrira en bordure du futur parc. La future piscine Davout, rue Serpollet (XXe). LEO 3D / Chabanne & Partenaires C.B : Le quartier le plus pauvre de Paris réaménagé

Quelle est la ville la plus riche du 93 ?

Le Raincy et Gournay, les plus riches. Au Raincy, le revenu moyen est de 38198 €, plus haut niveau du département avec juste un peu moins de foyers imposables (71%).

Quelle est la ville la plus riche du 91 ?

Des données incomplètes – Toutefois, si l’on rapporte ce nombre de ménages aisés par rapport au nombre total de foyers fiscaux dans chaque commune, c’est à Verrières-le-Buisson que l’on retrouve la plus forte proportion de foyers fiscaux dont le revenu fiscal dépasse les 100 000 euros.

Est-ce que Marseille est une ville pauvre ?

Par Sophia Rousseau Publié le 01/09/2021 à 23:25 – Mis à jour le 01/09/2021 à 23:25 Focus sur la situation de la ville de Marseille en terme de précarité. Marseille est-elle l’une des plus grandes villes de France les plus pauvres ? Eléments de réponses.

  • Marseille et ses 868.277 habitants est la ville la plus pauvre des six plus grandes villes de France.
  • Un quart de la population vit avec un revenu disponible inférieur à 1.000 euros par mois.
  • En 2018, le taux de pauvreté s’élevait à 26%, contre 21% pour la ville de Nice qui talonne la cité phocéenne, suivie de Toulouse, Nantes, Paris et Lyon.

Marseille, c’est aussi un taux de chômage très élevé estimé à près de 17% toujours selon l’INSEE, et une part des familles monoparentales important avec plus de 13%. La situation catastrophique de certaines écoles marseillaises jugées vétuste inquiète également. Un tiers des écoles de la ville nécessite des travaux lourds, et la grande vétusté du parc immobilier phocéen est souvent pointée du doigt avec ses nombreux marchands de sommeil et logements insalubres estimés au nombre de 40.000.

Où vivre en France quand on est pauvre ?

Le classement des villes les plus pauvres d’Ile-de-France

L’Observatoire des inégalités sort ce mardi 6 décembre son rapport sur la pauvreté en France.20 Minutes a extrait de ce rapport les données pour l’Ile-de-France, la région qui concentre un cinquième des pauvres de France et où il y a le plus de pauvres.Les villes qui concentrent le plus fort taux de pauvreté sont Grigny dans l’Essonne et Clichy-sous-Bois en Seine-Saint-Denis, avec respectivement 44 % et 42 % de pauvres.

C’est en où il y a le plus, selon l’édition 2022 du rapport de, Mais où sont ces 1,2 million de pauvres ? 20 Minutes vous propose de découvrir le classement des villes de 20.000 habitants qui ont les plus forts taux de pauvreté, par département (voir en fin d’article).

Quels sont les 10 départements les plus riches de France ?

Les départements les plus riches de France

Rang Département Montant moyen (en euros)
1 Paris 51 228 €
2 Hauts-de-Seine 47 877 €
3 Yvelines 42 277 €
4 Haute-Savoie 39 144 €

Est-ce que Marseille est la ville la plus pauvre de France ?

Une ville pauvre Marseille est la plus pauvre des six plus grandes villes de France. En 2018, date des dernières données disponibles, le taux de pauvreté s’y élevait à 26 %, contre 21 % dans la ville de Nice, qui la suit dans cet indicateur.

Quelle est la ville la plus bourgeoise de France ?

Villes les plus riches de France : le classement

Rang Ville Montant moyen (en euros)
1 Dommartemont 187 928 €
2 Lavilletertre 183 945 €
3 Champougny 136 216 €
4 Grosrouvre 128 723 €

Où vivent les Ultra-riches en France ?

Paris arrive en tête des villes plébiscitées par les UHNWI – Comme chaque année, le groupe Barnes, spécialiste de l’immobilier de luxe international, dresse la liste des destinations privilégiées par les UHNWI. Paris, grâce à son patrimoine, sa culture et sa vigueur économique gagne 5 places et se hisse en tête du palmarès 2023.

Elle est suivie de Miami (1 ère au classement 2022) qui, elle aussi, multiplie les atouts avec un emplacement stratégique (la Porte des Amériques), une économie florissante dynamisée par l’arrivée post-pandémie de nombreuses entreprises de la « tech » et de fonds spéculatifs, une qualité de vie indéniable et un attrait fiscal.

Après une chute de quatre places en 2022, New York retrouve son statut d’icône absolue de la mode, du design, de la musique et de la gastronomie et arrive en troisième position. A la 4 ème place on trouve Austin la Texane devenue, en trois décennies, une métropole culturelle bouillonnante qui attire les entreprises comme Apple ou Tesla.

Passant, en un an, de la 47 ème à la 5 ème position, Dubaï rejoint le club très fermé des valeurs sûres mondiales notamment grâce à son attractivité, entre autre fiscale, pour les entrepreneurs et les familles d’expatriés. Quatre autres métropoles européennes Londres (7 ème ), Genève (8 ème ), Madrid et Milan (respectivement 9 ème et 10 ème ) figurent dans le Top 10.

Aux portes du Top 10 apparaît une nouvelle entrante, Istanbul en 12 ème position, qui attire chaque année davantage d’investisseurs pour son emplacement stratégique, à la jonction entre Europe et Asie. Autre ville marquée par un croisement culturel, Doha qui fait son entrée en 39 ème position dans le City Index, placée sous le feu des projecteurs avec l’organisation du dernier Mondial de football.

Où habitent les milliardaires français ?

Les villes où vivent les plus grosses fortunes

Rang Ville Montant moyen (en euros)
1 Le Gosier 3 260 706 €
2 Beauvais 3 063 474 €
3 Cannes 3 044 836 €
4 Neuilly-sur-Seine 2 898 055 €

Quelles villes attirent le plus en France ?

Orléans se situe au-dessus de toutes les villes françaises grâce à un salaire médian de 2.417 euros et un prix du mètre carré inférieur à 3.000 euros. Par CNEWS Publié le 22/11/2022 à 19:14 – Mis à jour le 22/11/2022 à 19:42 Selon une enquête dévoilée par Meteojob et Meilleurtaux ce mardi, Orléans (Loiret) est la ville la plus attractive de France en 2022.

  1. Elle devance Mulhouse (Haut-Rhin) et Rouen (Seine-Maritime) dans ce classement.
  2. Les villes moyennes plaisent aux Français.
  3. D’après une enquête de Meilleurtaux et Meteojob relayée par Europe 1 ce mardi, Orléans ( Loiret ) est la ville la plus attractive de France en 2022.
  4. Elle devance Mulhouse ( Haut-Rhin ) et Rouen ( Seine-Maritime ) dans ce classement.

— Meilleurtaux (@Meilleurtauxcom) November 22, 2022 Pour parvenir à ce résultat, trois critères ont été mis en avant : le nombre de contrats à durée indéterminée (CDI) proposés, le niveau du salaire médian et le degré d’accessibilité au marché de l’immobilier.

Où vivent les personnes les plus pauvres en France ?

Les villes de France où la pauvreté frappe le plus > Thomas Janisch / Getty Images Par Journaliste fiscalité, dépense publique Publié le 06/12/2022 à 18h00 & mis à jour le 07/12/2022 à 9h08 Dans l’Hexagone, environ cinq millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté avec moins de 940 euros par mois (50% du niveau de vie médian qui s’élève 1.880 euros* par mois).

C’est ce que rappelle l’Observatoire des inégalités, un organisme indépendant, dans la troisième édition de son rapport annuel sur la pauvreté en France. Étudiants précaires, chômeurs, immigrés La pauvreté revêt des formes multiples, mais elle prend souvent sa source au sein « d’une France très populaire, peu diplômée, avec peu de réseau social, qui souvent n’a pas trouvé la ‘bonne’ place à l’école et sur le marché du travail ».

Une population qui se concentre principalement dans les territoires urbains, attirée par les offres d’emplois et un parc de logements sociaux plus développé qu’ailleurs. Il n’est donc guère surprenant que « près des deux tiers des personnes dont le niveau de vie est inférieur à 60% du revenu médian (seuil de pauvreté de référence au niveau européen, 1.128 euros par mois de revenu disponible pour une personne seule, ndlr ) vivent dans les pôles urbains qui regroupent au moins 10.000 emplois, selon l’Insee », peut-on lire dans le rapport.

Et cette pauvreté des villes est parfois particulièrement marquée. Reprenant des données produites par l’Insee, l’Observatoire des inégalités a listé les 20 communes de plus de 20.000 habitants où le taux de pauvreté est le plus élevé (retenu ici à 60% du revenu médian). « Ce seuil rassemble des populations qui vivent dans le plus grand dénuement et des familles modestes dont la situation économique est un peu moins compliquée », décrypte le rapport.

Au sein de cette liste, une donnée se révèle particulièrement notable : l’île de La Réunion est surreprésentée dans le classement. Plus largement, neuf communes de ce territoire ultramarin figurent parmi les 20 villes de plus de 20.000 habitants les plus pauvres.

À Saint-Benoît par exemple, 45% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté. À savoir, avec moins de 1.128 euros de revenu disponible par mois. Il en est de même pour les communes du Port et de Saint-Joseph. Des villes en banlieue parisienne apparaissent également dans cette liste. À Grigny, dans l’Essonne, 44% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté.

Les difficultés économiques se concentrent aussi dans certaines communes de Seine-Saint-Denis. Le département le plus pauvre de France. C’est le cas à Clichy-sous-Bois (42% de taux de pauvreté), Aubervilliers (41%) ou encore Saint-Denis (37%). Des villes de province voient également leurs habitants souffrir d’un manque d’argent.

À l’instar de Roubaix dans le Nord, où près de la moitié des habitants (43%) vit avec moins de 1.128 euros de revenu disponible par mois. Ce qui s’explique « en partie par le déclin industriel qu’a connu ce territoire, avec pour conséquences une forte augmentation du chômage et la paupérisation d’une partie de sa population déjà modeste », détaille l’Observatoire des inégalités.

Enfin, c’est aussi le cas d’une ville comme Creil dans l’Oise, où 38% des habitants sont en proie à de grandes difficultés financières. Au sein de ces territoires urbains, les personnes pauvres vivent bien souvent dans l’un des 1.500 « quartiers prioritaires » de la ville.

Le constat est net : la moitié des habitants de ces quartiers sont pauvres. Et le taux de pauvreté y est « 3,5 fois plus élevé que dans le reste du pays », pointe l’Observatoire des inégalités. Jusqu’à atteindre des proportions très inquiétantes : à Nîmes par exemple, dans le quartier Pissevin-Valdegour, 69% des habitants sont pauvres (données 2019).

Même si les quartiers prioritaires concentrent les difficultés, il ne faut cependant pas oublier que « trois quarts des personnes pauvres habitent en dehors des quartiers prioritaires », précise l’organisme. Par ailleurs, si la pauvreté est particulièrement forte dans les territoires urbains, elle existe aussi en milieu rural.

  • Ainsi, plus de 6% des personnes qui vivent dans un territoire rural isolé sont pauvres en France.
  • Équivalent du revenu disponible médian.
  • Le revenu disponible correspond « au revenu à la disposition du ménage pour consommer et épargner », selon l’Insee.
  • Il est net des cotisations sociales et des impôts.

Êtes vous riche ou pauvre ? Comparez votre salaire avec celui des français. © Capital Recevez nos dernières news Chaque semaine, les articles phares pour accompagner vos finances personnelles, A lire aussi D’autres articles qui pourraient vous intéresser Services recommandés par Capital : Les villes de France où la pauvreté frappe le plus

Quelle est la ville la plus riche du 77 ?

Les plus riches privilégient les petites villes ? L’adage se vérifie sur Marne et Gondoire et son triangle d’or. Effet de focale et paradoxes, la maire de Gouvernes veut nuancer. Gouvernes et ses voisines font partie du « triangle d’or » de Marne et Gondoire. (©La Marne) À l’échelle de la Seine-et-Marne, les villes de Marne et Gondoire sortent bien placées dans le palmarès des plus hauts revenus, Plus particulièrement les villes de Gouvernes, Bussy-Saint-Martin, Guermantes qui se retrouvent toutes dans le top 10 des communes dont les habitants déclarent d’importants revenus.

  • Surnommée le « triangle d’or », cette petite zone faiblement peuplée, principalement agricole et rurale, compte une forte proportion de hauts revenus,
  • Selon l’Insee, le revenu médian est de 32 740 € à Gouvernes contre 23 920 € à Lagny et 25 170 € à Bussy.
  • La part de propriétaires est très importante, autour de 80 % pour les trois communes.

« Marne et Gondoire est un territoire avec une majorité de population très aisée. Parce qu’elle offre un cadre de vie rare, des espaces verts, une politique culturelle développée », défend Pierre Tebaldini, directeur de cabinet de la communauté d’agglomération Marne et Gondoire.

Quelle est la ville la plus riche du 91 ?

Des données incomplètes – Toutefois, si l’on rapporte ce nombre de ménages aisés par rapport au nombre total de foyers fiscaux dans chaque commune, c’est à Verrières-le-Buisson que l’on retrouve la plus forte proportion de foyers fiscaux dont le revenu fiscal dépasse les 100 000 euros.