Début du chemin pour revenir en haut de l'affiche

05 Octobre 2018 (commentaires : 0)

Lens, Béziers et Paris FC. Les Auxerrois débutent aujourd'hui une trilogie de rencontres à l'Abbé Deschamps. Ils entendent transformer leurs bonnes dernières sorties par des points.

Brest, Red Star, Ajaccio et désormais Troyes. Les scénarios se suivent et, malheureusement, continuent de se ressembler. Globalement dominatrice de ces quatre rencontres, l'AJA n'est jamais parvenue à marquer. Et ce n'est pas faute d'avoir essayé. Mais l'ensemble laisse les ajaïstes avec un seul petit point récolté en cinq matches, au cours desquels ils n'ont donc pas marqué. Cet après-midi, ils recevront le second du championnat, Lens. La première des trois rencontres à disputer à la maison. Avant Béziers et le Paris FC. Peut être le virage tant escompté pour regarder devant ?

Lens en perte de vitesse ?

Situé entre 35 et 40 millions d'euros, le budget du RC Lens est celui qui est resté le plus élevé de Ligue 2. Sous la houlette de Philippe Montanier, l'effectif sang et or a été renouvelé pratiquement de 40%. Et les résultats ne se sont pas faits attendre avec une série de quatre victoires pour débuter le championnat. Une entame freinée par la double confrontation avec le FC Metz. Les Lensois ont d'abord été éliminés à la maison en Coupe de la Ligue BKT aux tirs-aux-buts. Puis ils ont été battus à Saint Symphorien (2-0) dans le duel des gros bras du début de saison. Surpris dans ces deux rencontres, ils se sont relancés par deux victoires en L2, avant de marquer le pas sur ses deux dernières sorties face au Paris FC et contre Béziers. Deux rencontres conclues sur un score et vierge.

Déclic recherché.

Côté icaunais, la dernière prestation à Troyes (1-0) a confirmé les améliorations déjà visibles face à Ajaccio (0-0). Il n'aura manqué aux hommes de Pablo Correa qu'un petit but pour déclencher le "déclic psychologique" tant attendu auquel le technicien a fait référence jeudi pendant la conférence de presse. L'entraîneur des bleu et blanc espère également que son équipe puisse corriger son "manque d'efficacité". Charge à elle de conforter les signes positifs aperçus dernièrement en se montrant "plus maligne et plus agressive dans les derniers mètres". Ce seront les ingrédients nécessaires pour qu'elle puisse obtenir des résultats plus conformes à la qualité de jeu produite et à la qualité de son effectif.

Vaincre le signe indien.

Malgré le classement, les nordistes se méfient du réveil auxerrois. Face à la presse, Montanier a été le premier à dire que "le classement d'Auxerre ne reflète pas son niveau de jeu". Même son de cloche chez son milieu de terrain Wahib Mesloub : "Je pense que cette équipe d'Auxerre n'est pas à sa place au classement". Dans le camp bourguignon, Correa a salué le début de saison du RCL en la qualifiant de "très bonne équipe pour laquelle j'ai un respect énorme". Pour vaincre le signe indien lensois, l'une des bête noire de l'AJA en Ligue 2, rappelons que pour l'ouverture du championnat l'an passé, l'AJ Auxerre s'était imposée 1-0 sur un but de Yattara à dix minutes de la fin. Nous, on signe tout de suite. Et vous ?

Ils se sont exprimés avant le match :

Pablo Correa

"Il faut avoir bien conscience que la situation elle peut devenir vite compliquée si on n’arrive pas à arrêter cette série-là. L’équipe elle ose, elle tente des choses. On doit être plus malins, plus agressifs dans les derniers mètres. Si on est dans cette situation aujourd’hui c’est qu’il nous manque des choses dans l’efficacité. Mais ce ne sont pas dans les efforts parce que mon équipe, elle fait les efforts qu’il faut. On cherche le déclic psychologique. Ce match, c’est une bonne opportunité. On veut se retrouver dans la victoire".

 

Daniel Mancini

"Le championnat est long, on vient de commencer. C'est vrai que l'on a perdu beaucoup de points mais je suis sûr que ça va aller, ça va arriver et les résultats vont venir. J'espère que nous allons faire un bon match, que l'on va gagner surtout. Et que l'on continuera à chercher des points".

 

Philippe Montanier

"Il ne faut pas de fier au classement. Auxerre a un niveau qui ne reflète pas son classement et des joueurs de qualité pour s'imposer chez lui. Avec les barrages, il y a de l'enjeu à chaque match. Depuis le début de saison, on n'a pas d'objectif classement mais des objectifs de comportement. Mais on doit rester dans le wagon jusqu'en avril, c'est à dire être dans le 5-6 premiers".

 

Walid Mesloub

"Auxerre est une très bonne équipe. Je pense qu'elle n'est pas à sa place au classement. Beaucoup de joueurs d'expérience ont évolué en Ligue 1. Ils manquent de réussite et de confiance mais ça peut très vite changer dans le foot. La trêve va faire du bien mais pour le moment on n'y pense pas parce que samedi, à Auxerre, un gros match arrive".

 

La fiche du match

AJ Auxerre - RC Lens

Samedi 6 octobre à 15h00

Stade Abbé Deschamps

Arbitre : Mr Pierre Gaillouste

 

Les groupes

Auxerre : Michel, Westberg – Arcus, Bellugou, Boto, Marcelin, Souprayen – Adeoti, Barreto, Feret, Fomba, Touré – Dugimont, Ketkeo, Mancini, Merdji, Philippoteaux, Yattara

Entraîneur : Pablo Correa

 

Lens : Leca, Vachoux, Tahrat, Centonze, Mendy, Haïdara, Radovanovic, Wojtkowiak, Bellegarde, Ba, Diarra, Mesloub, Doucouré, Ambrose, Gomis, Bencharki, Kyei, Bayala

Entraîneur : Philippe Montanier

Revenir

Ajouter un commentaire